Comment partir?

transport-icons-3

Lorsque nous avons quitté la Nouvelle-Calédonie, cette question n’était pas encore élucidée.

Nous nous sommes donc donné quelques mois de réflexion (et de préparation) en France.

Les possibilités:

⇒ Mode baroudeurs « sac à dos/backpaker: c’est ce que nos potes chéris font mais avec des enfants ça nous semblait tout de même compliqué.

⇒ Mode poules de luxe « Avion/Hotel »: « oh ouiiii je walide…comment ça on n’a pas les moyens? »… Bon évidement pour 17 pays sur environ 14 mois, ça semble hors de prix. Seul ou en couple je dis pas, mais en famille, difficilement réalisable.

⇒ Mode voyageurs « maison qui roule »: « roh, c’est pas mal ça, on pourra cuisiner, bien dormir, se laver au calme. » Tout pareil qu’à la maison mais en miniature et surtout en « qui roule ».

Il y en a donc pour tous les goûts, pour tous les styles et pour toutes les bourses.

Nous avons donc opté pour la maison qui roule!

C’est là qu’ont commencé les jours et les nuits collés sur le net à faire des recherches….

Nous avions au début dans l’idée de retaper un bus scolaire afin d’avoir suffisamment de place pour tous les 4 (oui en fait, nous sommes 50% baroudeurs et 50% poules de luxe!). Mais les réglementations françaises en termes de véhicules récréatifs sont très draconiennes et c’est un peu le parcours du combattant. Sans compter sur l’obligation de passer le permis poids lourd et le prix plus élevé des traversées en bateaux.

Ensuite, nous nous sommes tournés vers un véhicule de type SUV avec une caravane, afin d’être libre de laisser notre maison à un endroit et de vadrouiller tranquillement en voiture. Mais la laisser sans surveillance la rendait vulnérable (ça serait con de se faire piquer la caravane!) et les manœuvres auraient parfois été compliquées de par la longueur totale de l’attelage.

Finalement, nous nous sommes tournés vers un camping-car. Il sera notre maison roulante en toutes circonstances, nous pourrons accéder à la plupart des endroits souhaités, les vélos et les trottinettes feront le reste, notamment en ville (oui alors du coup, nous sommes des voyageurs en trottinettes, c’est un nouveau concept!).

Nous avions des attentes bien particulières quant à l’aménagement intérieur: des lits superposés et un couchage parents permanent (monter et démonter un lit tout les jours pour pioncer ça nous saoule), un coin repas, une cuisine un peu séparée du reste et un endroit pour faire un coin cosy.

Après plusieurs visites, nous avons trouvé notre bonheur.

Pour le porteur, on a lu énormément de sites et ce qui ressortait à peu près partout était qu’il fallait un véhicule représenté sur le continent américain (plus simple en cas de panne). Nous avons choisi un Ford  Transit  125 CH de 2004 (moteur fiable avec peu d’électronique) avec des roues jumelées pour se sortir un peu de partout (propulsion et poids à l’arrière). Notre cellule est une Blucamp Sky 400.

téléchargement

Le bébé fait tout de même 7 mètres de long pour une hauteur de 3 mètres.

Seul gros hic et ça va vous sembler futile mais (il est moche) la déco n’est pas à notre goût!

Mais bon, c’est sans compter sur « Lio et popow la bricole » (oui c’est une société de travaux divers pas très connue, tu connais pas?)…

 

Et vous, vous êtes plutôt quoi: baroudeurs ou poules de luxe?