Premier mois mexicain

Ça y est, nous y sommes…. México!!!!

30 petits jours que nous avons retrouvé ce joyau qui nous avait tant plu lors de notre première visite.

Et aujourd’hui, c’est une certitude, mon amour, notre amour pour ce pays ne fâne pas.

Ne nous voilons pas la face: évidemment sa pauvreté (financièrement parlant), sa violence et ses corruptions en tous genres sont de notoriété publique.

Moi ce que j’en vois, c’est sa richesse profonde, authentique, sa culture si ancrée qu’elle penètre chaque pore, sa population qui est prête à ouvrir son coeur en ouvrant sa maison, ses paysages qui sont une surprise à chaque kilomètre.

Vous l’aurez compris, le Mexique, nous l’adorons.

Pendant ce premier mois, nous avons;

  • Ré-adapté nos cerveaux à parler espagnol
  • Fait du bodyboard
  • Vraiment pris le temps de vivre et de se poser, encocoonnés dans un hamac, un verre de jus pressé dans la main (chose rare depuis le début du voyage tellement nous étions speedés par le temps)
  • Été accueilli par de gentilles familles pour partager un repas, un apero, des anecdotes
  • Retrouvé nos copains les Babzoukaroulotte pour une fabuleuse semaine de rigolade à Puerto Vallarta
  • Fait des tours de manèges à la fête foraine
  • Fêté le carnaval sous un petit air de GayPride
  • Fui le nord du pays, tant pour sa pollution que pour l’insécurité ressentie
  • Vu des baleines qui faisaient leur ronde du matin
  • Goûté de nouvelles saveurs  (langostina, discada como chihuahua, sopes, gorditas…)
  • Profité des sources chaudes des régions de Durango et Jalisco
  • Découvert le site archéologique de Guachimontones et ses pyramides circulaires
  • Randonné jusqu’à l’ancienne mine de Ojuela et son magnifique pont classé par l’UNESCO
  • Admiré les couleurs de Guanajuato et Mascota
  • Fait des marchés, des petits, des grands
  • Mangé français à San Luis Potosi chez Croque La Vie
  • Nagé dans des eaux d’un bleu surréaliste (et s’y connait en bleu)
  • Dormi dans des endroits merveilleux  (bord de rivières, plage, village de charmes…) et d’autres moins merveilleux mais bien pratiques  (stations essence, parking de supermarchés)
  • Utilisé de l’anti-moustiques, beaucoup à San Blas
  • Attiré l’attention des locaux avec la blondeur de Keziah (parfois on lui touche les cheveux, parfois on me demande si c’est une couleur ou si c’est naturel…)
  • Fait l’école (mais oui, pas d’inquiétude…)
  • Pris d’énormes coups de soleil sur la plage
  • Découvert avec admiration l’histoire et la culture du peuple Huichol
  • Rencontré un gentil couple de globetrotters bretons (Deux Bretons autour du Monde)
  • Souvent raconté notre parcours
  • Apprécié la vie que nous avons choisie (ou qui nous a choisi peut-être…)

Des premiers pas baignés de soleil dans ce pays qui fait l’unanimité auprès des p’tits chats et qui nous promet certainement encore de belles choses.

Aujourd’hui nous sommes dans la région de San Luis Potosi, dans un endroit qui a dû être l’inspiration du jardin d’Eden.

Comment on appelle ça déjà???
Le paradis??

Mais ça, c’est pour le prochain épisode….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s