Les grandes ville des États-Unis en camping-car

Faire un road trip avec un RV (véhicule récréatif) c’est tellement bien! On se pose (presque) où l’on veut, on amène ce que l’on veut, on vit comme on veut….

Néanmoins, ça peut souvent se compliquer à l’approche des zones méga-urbanisées, où il est difficile de se garer pour un prix raisonnable (sauf si vous préférez vous poser dans un camping).

Quelques conseils pour prendre la route l’esprit tranquille à la conquête des grandes villes des USA:

SAN FRANCISCO

postcard

La ville est accessible par 2 ponts: au Nord le mythique Golden Gate Bridge et à l’est le Oakland Brige; ou par les routes du sud.

Si vous arrivez par l’est, sachez que vous aurez un péage à régler (6$ en journée et 4$ à partir de 19h). Sur le Golden Gate, le péage est automatique en fonction de votre plaque d’immatriculation, donc non valable pour les plaques européennes. En revanche si vous avez loué votre maison roulante, ça se rajoutera à votre note finale.

Je ne saurez que trop vous conseiller d’arriver à San Francisco en début de soirée pour 2 raisons: voir la ville illumineée en arrivant c’est fabuleux, et la recherche d’une place de parking sera moins laborieuse.

Une fois en ville, vous trouverez des parkings assez onéreux. Je vous conseille de faire plutôt le tour de quelques quartiers et de vous garder directement dans la rue. Souvent les places ne sont payantes que de 9h à 19h (entre 0,50$ et 7$ de l’heure) puis gratuite la nuit. Dans les quartiers résidentiels les places sont gratuites.

Voici, par exemples, 2 endroits où vous passerez la nuit sans problème et à proximité de points d’intérêt:

Mason Street (quartier de north beach)

La playa Street (quartier de outer richmond)

 

LOS ANGELES

RL001005.1L

Entrer à Los Angeles demande la plus grande patience. Quelle que soit le moment de la journée la ville est engorgée. Vous pouvez passer jusqu’à 3h dans les embouteillages aux heures de pointes.

La galère!

Mais un véhicule semble indispensable car la ville est très étendue et les transports en communs peu nombreux. Néanmoins un train pourra par exemple vous amener du downtown à la plage en 1h environ.

Le plus simple est de faire un programme par quartier.

Pour vous garer en journée ou pour la nuit, les places sont assez simple à trouver et généralement gratuites même en bord de plage, sauf du côté de Santa Monica Beach.

Quel que soit le quartier que vous choisissez, pensez à vérifiez les panneaux de nettoyages des rues, sur lesquels sont indiqués les jours et heures où il est interdit de stationner.

Nous avons passé la plupart de notre temps garé gratuitement devant Venice beach, sans problème.

 

NEW YORK

73d3b3a7a0ed505f6ab3c30d0bed1006

Les new-yorkais se déplacent principalement grâce aux nombreux transports en communs de la ville (bus et metro).

Manhattan est difficilement accessible en camping car, à cause des tunnels qui interdisent le transport de gaz et se garer sera quasiment impossible.

Il sera préférable de poser votre maison roulante sur Brooklyn ou dans le New Jersey et d’utiliser vos petites gambettes.

Dans le New Jersey, le parking idéal est celui du walmart. La ligne de bus n° vois récupérera directement sur le parking du supermarché et vous déposera au centre de Manhattan pour seulement .

Quant à Brooklyn, vous y trouverez de nombreuses places gratuites, principalement dans les rues d’habitations.

 
Pour toutes les autres grosses villes des US, si vous voulez aller au plus simple, tous les walmart ouvert 24h/24 seront vos amis…

Bon roadtrip les globetrotters!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s